• Le sanctuaire de la Divine Miséricorde de Cracovie-Lagiewniki

     

     

     

    Le sanctuaire de la Divine Miséricorde

    de Cracovie-Lagiewniki

     

     

     

    Le sanctuaire de la Miséricorde Divine, située à Cracovie en Pologne, est une basilique catholique romaine en l'honneur de l'icône de la Miséricorde divine qui y est exposée, et le lieu où sainte Faustine Kowalska, canonisée le 30 avril 2000, est inhumée.

     

    Situation

    Le sanctuaire se trouve dans le quartier de Łagiewniki - Borek Fałęcki dans le sud de la ville de Cracovie. La nouvelle basilique est située rue Sainte-Faustine.

    Histoire

    De 1889 à 1891, à la demande du prince Alexandre Lubomirski, le couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde est érigé en style néo-gothique sur les plans de l'architecte Charles Zaremba.

    Il est un des lieux majeurs où a vécu Faustine Kowalska.

    En 1943, le confesseur de la communauté Józef Andrasz commence la dévotion à la Miséricorde Divine devant la nouvelle image réalisée par Adolf Hyła.

    En 1966, les restes de Faustine sont transportés à la chapelle.

    En 1981, Maureen Digan, une Américaine du Massachusetts, atteinte d'un [lymphœdème]] et qui avait subi dix opérations avant sa visite en ces lieux, est guérie en priant devant la tombe de Faustina Kowalska.

    Après une série d'examens, cinq médecins de la région de Boston déclarent que cette guérison était sans explication. En 1992, le Vatican reconnaît le caractère miraculeux de la guérison de Maureen Digan, ce qui ouvre la voie à la beatification de Faustine Kowalska.

    La basilique

    La nouvelle basilique, spécifiquement dédiée à la Divine Miséricorde, est construite entre 1999 et 2002 et consacrée le 17 août 2002 par Jean-Paul II.

    De forme ellipsoïdale, elle évoque la forme d'un bateau et possède une tour-clocher de 77 mètres de hauteur qui symbolise son mât.

    Pouvant accueillir 5 000 personnes, elle comprend deux niveaux avec une chapelle dédiée à sainte Faustine dans la partie inférieure et la chapelle de l'Adoration perpétuelle du Saint-Sacrement au-dessus.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_de_la_Mis%C3%A9ricorde_Divine_%28Cracovie%29

     

     

     

     

     

     

    Le sanctuaire de la Divine Miséricorde de Cracovie, en Pologne, est une basilique dédiée à la dévotion de la Divine Miséricorde, comme le lieu de repos de Sainte Faustine Kowalska , canonisée le 30 Avril 2000.

    La nouvelle basilique a été construite entre 1999-2002, et est située dans le district de Lagiewniki à ul. św. Rue Faustyny.  

    Deux papes ont visité le sanctuaire et des millions de pèlerins du monde entier continuer à visiter chaque année.

    Histoire

    Le site de l'édifice abritait à l'origine le complexe monastique néo-gothique des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde (fondée en 1862), qui a été conçu par Charles Zaremba et a été construit entre 1889-1891.

    En 1966, les reliques de Sœur Faustine ont été déplacées à l'église.

    En 1968, le cardinal Karol Wojtyla (futur pape Jean-Paul II) a désigné l'église comme un sanctuaire, grâce aux reliques de Sœur Faustine.

    En 1985, le pape Jean-Paul II a appelé Lagiewniki la "capitale de la dévotion de la Divine Miséricorde". Depuis la béatification de sainte Faustine en 1993, elle reste reste sur l'autel, au-dessous de l'image de la Divine Miséricorde.

    Le design intérieur et la forme architecturale de la basilique

     

    La chapelle de Faustine au sanctuaire

     

    En 1999-2002, une  basilique moderne, spécifiquement consacrée à la Miséricorde Divine a été construite. 

    Le bâtiment a été conçu pour ressembler à un bateau, et dispose d'une tour d'observation de 77 mètres qui ressemble à un mât.

    La basilique peut accueillir environ 5000 personnes et la chapelle principale a environ 1800 sièges. 

    L'autel comporte une peinture de la Divine Miséricorde et les reliques de sainte Faustine.

    L'image ci-dessus du maître-autel a été peinte par Adolph Hyla en 1944, et remplace la première image Hyla peinte en 1943 comme un ex-voto pour disparue pendant la Seconde Guerre mondiale .  

    L'image et la basilique sont un important site de pèlerinage et en 2011 la basilique a reçu environ 2 millions de pèlerins du monde entier.

    Le niveau inférieur de l'église a une chapelle centrale dédiée à Sainte Faustine, avec quatre chapelles latérales.  

    La partie supérieure de la basilique a une Chapelle de l'Adoration perpétuelle du Saint-Sacrement. Le 24 Juin 2007, sur le 60e anniversaire de l'opération Vistule, la basilique a ouvert une chapelle catholique grecque dédiée à la réconciliation, et comme un cadeau à l'Église gréco-catholique.

    Rapport du miracle

    En Mars 1981, priant sur la tombe de sainte Faustine à l'église, Maureen Digan de Massachusetts a obtenu une guérison.  Digan avait souffert de lymphoedème depuis des décennies, et a subi 10 opérations, y compris l'amputation d'une jambe.  Digan a indiqué que, tout en priant sur ​​la tombe de Faustine, elle entendit une voix disant : "demandez mon aide et je vais vous aider» et sa douleur constante s'est arrêtée.

    À son retour aux États-Unis, cinq médecins de la région de Boston ont déclaré qu'elle était guérie (sans explication). La guérison de Digan a été déclarée miraculeuse par le Vatican en 1992, et ouvert la voie à la béatification de Faustine Kowalska.

    Visites papales

    Le 17 Juin 1997 le pape Jean-Paul II a visité l'église pour prier sur la tombe de Sainte Faustine - un événement commémoré par un relief à l'entrée de la chapelle.

    En mai 2006, Benoît XVI a visité la chapelle, et un second relief commémore cela. Au cours du pèlerinage 2006 par le Pape Benoît XVI, il a dévoilé une statue du pape Jean-Paul II à la tour d'observation à la basilique, comme la septième sculpture de Jean-Paul II à Cracovie.

    Source :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Divine_Mercy_Sanctuary_%28Krak%C3%B3w%29